CONTRIBUTIONS

Vous trouverez ici une liste de contributions (mémoires, essais, travaux divers…) relatives à des questions de conservation et de régie. Consultez la liste des contributions par titres ou par auteurs


Projet d’exposition : Guide des bonnes pratiques
Projet d’exposition : Guide des bonnes pratiques

Réaliser un projet d’exposition est une entreprise bien particulière puisqu’il s’agit dans chaque cas d’envisager, de concevoir puis de réaliser une pièce unique et nouvelle : une exposition. Il ne s’agit en aucune façon de reproduire un modèle existant.

Une exposition temporaire d’art contemporain et une exposition permanente d’un centre d’interprétation ont des modes de production totalement différents. Elles ont, cependant, des principes organisationnels assez comparables.

Le guide a pour ambition de permettre aux partenaires concernés de maîtriser les conditions d’organisation, de conception et de gestion mises au service de projets d’exposition toujours plus exigeants mais également encadrés par des budgets contraints. Quelques recommandations ponctuent le développement de chaque étape du projet. Il aborde successivement le projet d’exposition, les acteurs, la chaîne de production, les procédures de commande et enfin les contrats.

L’écriture de ce guide a réuni un collectif regroupant des professionnels issus d’horizons divers mais tous intéressés par les questionnements que soulèvent les projets d’exposition, notamment :

  • Serge Chaumier, Université d’Artois
  • Gilbert Leguay, Association dédiée à l’assurance des créateurs (ADAC)
  • François Le Jort, Le Voyage à Nantes
  • Nicole Sitruk, Mission interministérielle pour la qualité des constructions publiques (MIQCP)
  • Stéphanie Zeller, Cabinet Zeller

et pour l’association SCENOGRAPHES

  • Anne Carles (Arc en scène)
  • Marianne Klapisch (Agence Klapisch Claisse),
  • Sophie Thomas (Architecture Sophie Thomas
  • Pierre Verger
  • Animation et coordination éditoriale : François Le Jort
Projet d’exposition : Guide des bonnes pratiques
Ludovic Chauwin

Régisseur des collections et des projets artistiques, Ludovic Chauwin a exercé au Musée d'art moderne Lille Métropole, à Villeneuve d'Ascq entre 1995 et 2008. Il a rejoint depuis la Direction des Musées de Strasbourg.

Son mémoire de diplôme en conservation préventive traite de la place de la Régie.

La Régie à l’œuvre - Étude contemporaine de la fonction de régisseur ou comment intégrer la conservation préventive dans ses nouvelles missions

Pierre Diaz-Pedregal (1948-2012)
Pierre Diaz-Pedregal

Docteur en physique, directeur scientifique de l’agence In extenso, Pierre Diaz a également dispensé de nombreuses formations et assurait depuis l’origine, les cours liés au climat, dans le cadre du Master de conservation préventive à l’Université de Paris I.

Ses grandes qualités humaines, comme son exceptionnel talent pédagogique, fait d’exigence, de précision et de clarté n’ont pas manqué de laisser une profonde empreinte chez les étudiants et les professionnels avec lesquels il a eu l’occasion de travailler.

A notre demande, Pierre Diaz-Pedregal avait très aimablement accepté la mise en ligne d’une de ses contributions majeures dans le domaine de la conservation des collections patrimoniales.

Climat des magasins d’archives : Objectifs, moyens, méthodes
Petit manuel de climatologie appliquée à la conception des bâtiments d’archives

Nathalie le Dantec
Restauratrice de formation, Nathalie Le Dantec a exercé cette spécialité avant de devenir assistante au directeur des études responsable de la formation permanente département des restaurateurs.
Etienne Féau
Conservateur en chef du patrimoine, Etienne Féau a été en poste au Musée des arts d'Afrique et d'Océanie (spécialité Afrique noire), puis a exercé au C2RMF dont il a un temps dirigé l'unité de conservation préventive. Il est actuellement Chef du bureau des réseaux territoriaux au Service des Musées de France.
Vade-mecum de la conservation préventive

Pierrette Besse
Ancienne étudiante de M2 de l’école du Louvre, spécialité « régie d’œuvres », Pierrette Besse a rédigé un mémoire traitant de la question - paradoxale - du développement durable dans les expositions temporaires.
Le développement durable dans la production des expositions temporaires
Les moyens mis en œuvre par la Bibliothèque Nationale de France et les institutions muséales
Annexes au mémoire

PUBLICATIONS

CONSERVATION DES BIENS CULTURELS ET DU PATRIMOINE

Ce recueil, unique en son genre, vise à accompagner dans leurs missions les instances chargées de mettre en œuvre les politiques publiques de préservation du patrimoine culturel.

La nouvelle édition rassemble l’ensemble des documents normatifs relatifs à la restauration et à la conservation des biens culturels, qu’ils soient en réserve, en exposition ou en cours de transport.



Retrouvez dans un seul ouvrage :

  • • les recommandations pour concevoir et aménager au mieux les lieux d’exposition ;
  • • les lignes directrices relatives à la gestion des conditions environnementales ;
  • • les modalités d’organisation des pôles de conservation ;
  • • les prescriptions de stockage des documents ;
  • • les méthodes de mesurage des températures de l’air ambiant et de l’humidité ;
  • • les méthodes d’emballage ;
  • • la terminologie utile.
  •  
  • Réf. : 321 40 21
  • Date de parution : février 2013
  • Nombre de pages : 372 p.
  • ISBN : 978-2-12-214021-5
  • Prix : 321 € HT ; 243,71 € TTC
PARUTION D’UN OUVRAGE DESTINÉ À PRÉPARER
LE CONCOURS DE CHARGÉ D’ÉTUDES DOCUMENTAIRES

On nous signale que Françoise Quaire et Clotilde Vaissaire viennent de faire paraître un manuel destiné à toute personne souhaitant préparer les concours d'accès aux corps de CED. Ces deux professionnelles de l'info-doc assurent depuis de longues années des formations de préparation aux concours de documentation, tant au MCC que dans différents établissements publics comme le Louvre. Ce manuel vient prendre la suite de celui qu'elles avaient publié avec Mireille Lamouroux en 2001 : Réussir l'épreuve de dossier documentaire au CAPES de documentation et aux concours de chargé d'études documentaires.

Pour plus d'informations : www.editionsklog.com
Pour feuilleter le sommaire : http://www.calameo.com/read/0005936514e80b632884e

CONCEVOIR ET RÉALISER UNE EXPOSITION. LES MÉTIERS, LES MÉTHODES.
concevoir et réaliser une exposition

Tel est le titre de l'ouvrage de Carole et Marion Benaiteau, Olivia Berthon et Anne Lemmonier, paru très récemment chez Eyrolles (22 €).

Cet ouvrage de 176 pages se propose de guider le lecteur tout au long de la réalisation d’une exposition, depuis son origine jusqu'à sa mise en valeur, en passant par son montage.

Ponctué de plusieurs entretiens avec des professionnels représentant les différents métiers, dont celui de régisseur d'oeuvres, le livre comporte également de nombreuses illustrations, exemples et documents desquels on pourra s’inspirer.

Sans constituer une monographie définitive sur le sujet, il offre davantage qu'une simple introduction à la matière et permet d'avoir une vision d'ensemble des différents acteurs appelés à collaborer sur les projets d'exposition sur une échelle de temps détaillée.

On regrettera toutefois quelques approximations sur les questions techniques liées à la conservation ou à l'accrochage des oeuvres. A corriger pour une seconde édition ?

ADOPTION D’UNE NORME EUROPÉENNE SUR L’EMBALLAGE DES BIENS CULTURELS :
EN 15946 – CONSERVATION DES BIENS CULTURELS – PRINCIPES D’EMBALLAGE POUR LE TRANSPORT

La normalisation dans le domaine de l’emballage et du transport des biens culturels s’inscrit dans une démarche plus large de normalisation européenne consacrée à la conservation des biens culturels (normalisation de la terminologie et de méthodes d’essai, d’analyse, d’intervention à mettre en œuvre pour la conservation du patrimoine culturel meuble et immeuble). Son but est de définir des principes d’emballage pour le transport, basés sur les bonnes pratiques des différents acteurs au plan européen, permettant d’assurer la conservation et la sécurité des biens culturels lors de leur déplacement.

Qu’est-ce qu’une norme européenne ?

Une norme européenne est un document de référence résultant du consensus des acteurs concernés, dans le cadre des procédures du système européen de normalisation.

Elle est publiée comme norme nationale par chacun des 31 membres du Comité européen de normalisation (CEN).

Une norme ne s’impose pas comme un texte réglementaire.

Pourquoi une norme européenne ?

Dans un contexte d’échanges croissants et d’une diversification des partenaires impliqués, les différents acteurs en lien avec le patrimoine culturel européen se devaient de coordonner leurs réflexions et leurs méthodes de travail pour harmoniser leur démarche, parler le même langage, faciliter leurs relations et les échanges de biens culturels en Europe.

La norme EN 15946 répond à la volonté d’améliorer les conditions de conservation des biens culturels, en particulier lorsque les risques auxquels ils sont exposés sont accrus, ce qui est le cas pour tout mouvement, emballage ou transport.

À qui s’adresse-t-elle ?

Cette norme s’adresse à tous les acteurs en lien avec le patrimoine culturel : institutions culturelles, galeries, antiquaires, commissaires-priseurs, transporteurs, assureurs, collectivités territoriales, fondations, entreprises, etc.

Qui l’a rédigée ?

Un large éventail de professionnels (régisseurs, restaurateurs, gestionnaires de collections, ingénieurs, transporteurs spécialisés, assureurs), issus de nombreux pays européens (Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Danemark, Espagne, France, Finlande, Grèce, Italie, Norvège, Pays-Bas, République tchèque, Royaume-Uni, Suède).

Quel est son contenu ?

La norme indique tous les facteurs à prendre en compte pour le choix du mode et des matériaux d’emballage. Elle énumère les étapes essentielles du processus, précise l’ordre dans lequel il faut procéder, définit le rôle et la responsabilité des différentes personnes impliquées (propriétaire de l’objet, destinataire, emballeur, restaurateur, convoyeur). Elle propose trois annexes informatives comportant : des solutions d’emballage en fonction des risques encourus; un modèle de formulaire relatif aux informations à communiquer à l’emballeur; des critères de sélection des gants pour la manipulation des objets.

Et après ?

La validité d’une norme européenne fait l’objet d’un examen tous les cinq ans, une norme n’est de ce fait jamais figée.

Une norme complémentaire, consacrée au transport, est en cours d’élaboration.

Pour se procurer la norme : Service Ventes de l’AFNOR (www.boutique.afnor.org)

CIRCULATION DES BIENS CULTURELS

La Direction Générale des Patrimoines (Service du patrimoine, Service des musées de France, Service interministériel des archives de France, Département des systèmes d’information patrimoniaux et Département des affaires européennes et internationales) a créé et lancé un site Internet sur la circulation des biens culturels, accessible à l’adresse : www.circulation-biens.culture.gouv.fr

Ce site offre un panorama de cette question de la circulation des biens culturels et de la lutte contre le vol et le trafic illicite, à destination tant des professionnels que du grand public et permet notamment de :

  • - télécharger les formulaires pour demander les autorisations d'exportation nécessaires à la sortie du territoire des biens culturels ;
  • - obtenir des informations utiles dans le domaine de la circulation des biens culturels ;
  • - rechercher un contact parmi l’ensemble des acteurs institutionnels et professionnels concernés ;
  • - consulter la législation internationale, européenne et française en vigueur et toute documentation pertinente sur les questions relatives à la lutte contre le vol et au trafic illicite de biens culturels ;
  • - accéder aux bases de données nationales et européennes actualisées ;
  • - trouver une offre de formation, etc.

Une rubrique est consacrée à l'actualité tant au niveau national, que européen et international.

Ce site, accessible principalement en français, a désormais vocation à être étendu à l’ensemble des partenaires français et européens et à être traduit en anglais.

Vous trouverez ci-joint en téléchargement un document bilingue de présentation du site.

PARUTION DU LIVRE BLANC DES MUSÉES DE FRANCE
L’association générale des conservateurs des collections publiques de France (AGCCPF) vient de faire paraître Le livre blanc des musées de France. Il s’agit d’un numéro spécial de la revue Musées et collections publiques de France (n° 260) de 128 pages rendu public le 4 février dernier lors d’une présentation au conseil économique et social. Au prix de 25 €, il peut être commandé auprès de l’AGCCPF, 6 avenue du Mahatma Gandhi, 75116, Paris, www.agccpf.com.

PARUTION DU RAPPORT DE LA COUR DES COMPTES SUR LES MUSÉES NATIONAUX

MISE EN LIGNE À VENIR

Nous avons le plaisir de vous annoncer que plusieurs auteurs, professionnels et étudiants, ont accepté de publier certains de leurs travaux sur notre site. Ces études traitent de la régie, mais aussi de méthodologie générale et de questions de conservation. Nous débuterons les mises en ligne prochainement.