Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer

LISTE DES CONCOURS

Les concours de la fonction publique d'Etat

Il existe 5 concours de la fonction publique d'Etat permettant d'exercer des mission de régie des oeuvres.

Informations générales

Catégorie :

Conditions d'inscription :

A

BAC + 4

Rattachement :

Dernière ouverture :

Ministère de la culture - Filière documentaire

2016 (35 postes externes | 18 postes internes )

 

 

 

 

Définition du Ministère de la Culture :

«Les chargés d'études documentaires assurent la recherche, l'acquisition, le classement, la conservation, l'analyse, l'exploitation et la diffusion de la documentation nécessaire aux missions des ministères dont ils relèvent. Ils assurent la constitution et la gestion des bases de données, la conception d'outils multimédias.Ils peuvent être chargés de l'élaboration et de la réalisation de programmes de publications incluant la traduction de documents, la sélection ou la rédaction d'études, d'articles et de notes de synthèse.En outre, les chargés d'études documentaires du ministère chargé de la culture assurent, dans les secteurs des archives, des musées et du patrimoine, des missions de traitement des archives,d'inventaire et de recensement aux fins de protection, de conservation et de mise en valeur des collections ainsi que du patrimoine monumental et archéologique.Les chargés d'études documentaires exercent leur activité dans les départements ministériels et les services déconcentrés ainsi que dans les établissements publics administratifs en relevant et, pour les chargés d'études documentaires du ministère chargé de la culture, également dans les services départementaux d'archives.Ils peuvent être appelés à exercer des fonctions d'encadrement dans les services d'information et de documentation des départements, des services et des établissements précités».

 

Epreuves d'admissibilité

Épreuve n°1: Composition écrite sur un sujet d'ordre culturel et social permettant de vérifier la culture et les capacités de rédaction et d'analyse des candidats.

Épreuve n°2: À partir de documents remis au candidat, au choix(selon l’option choisie lors de l’inscription par le candidat),élaboration d'un dossier de documentation, ou traitement d'un dossier d'archives, accompagné d'une note justifiant la méthode choisie(objectifs, contenus, niveaux et conditions d'utilisation du dossier,justification des principes de tri, de classement ou de description retenus), ou traitement d'un dossier de régie d’œuvres.

 

Epreuves d'admission

Épreuve n°1: Conversation avec le jury ayant pour point de départ le commentaire d'un texte relatif au monde contemporain, portant sur un sujet d'ordre culturel et social.

Épreuve n°2: Épreuve pratique, au choix, de technique documentaire ou d'archivistique (catalogage, analyse, indexation) ou de technique de gestion de mouvements des collections, à partir de plusieurs documents simples sur support graphique ou audiovisuel(textes, documents d'archives, photos, diapositives, films, bandes magnétiques, disque....) suivie d'une conversation avec le jury.

Épreuve n°3: L'épreuve de langue est écrite et consiste en un résumé (au tiers) en français sans dictionnaire (sauf pour le latin)d'un texte rédigé dans une des langues suivantes : langue ancienne :latin; langues étrangères vivantes : allemand, anglais, espagnol,italien.

 

Informations générales

Catégorie :

Conditions d'inscription :

B

BAC + 3

Rattachement :

Dernière ouverture :

Ministère de la culture - Filière documentaire

2008 ( 7 postes externes | 5 postes internes )

 

 

 

 

Définition du Ministère de la Culture :

Les secrétaires de documentation exercent des missions de documentation et, à ce titre, participent à la re-cherche, à l'élaboration, au classement, à la gestion, à l'exploitation et à la diffusion de tous supports d'information relatifs aux biens et activités culturelles.Dans les secteurs des archives, des musées et du patrimoine, ils participent aux missions de régie d'œuvre, de traite-ment des archives, d'inventaire, de recensement, aux fins de protection, de conservation, d'enrichissement et de mise en valeur des collections ainsi que du patrimoine monumental et archéologique. Ils contribuent à l'information du public sur les données relatives à ces biens et activités. Dans les établissements d'enseignement dépendant du ministre chargé de la culture, ils contribuent à l'exercice des missions pédagogiques.

 

Epreuves d'admissibilité

Épreuve n°1 : Composition sur un sujet faisant appel à des connaissance générales.

Épreuve n° 2 : Exercice d’analyse et de résumé. A partir d’un texte, d’une note, d’un rapport, d’un dossier, de documents ou d’archives qui leur sont remis, les candidats doivent:•procéder à l’analyse des idées ou point essentiels;•rédiger un résumé en un nombre de mots fixé par le jury du ou des documents.

Épreuve n°3 : Etablissement d’une bibliographie sélective à partir d’éléments fournis aux candidats.

 

Epreuves d'admission

Épreuve n°1: Oral touchant aux techniques documentaires et archivistiques (au choix du candidat).

Épreuve n°2: Oral portant sur les missions, l'organisation et la connaissance très générale du Ministère.

 

 

Informations générales

Catégorie :

Conditions d'inscription :

A

BAC + 3

Rattachement :

Dernière ouverture :

Ministère de la culture - Métiers d'art

2013 ( 5 postes internes)

 

 

 

 

Définition du Ministère de la Culture :

« Les chefs de travaux d'art participent à la conservation et à la restauration, l'entretien, l'étude, l'enrichissement et à la mise en valeur du patrimoine. Ils peuvent : 1° Conduire ou coordonner la réalisation de projets nécessitant une qualification technique de haut niveau ; 2° Encadrer des équipes chargées d'assurer les missions mentionnées au premier alinéa du présent article ; 3° Assurer la responsabilité des ateliers techniques au sein des établissements d'enseignement supérieur et, à ce titre, participer à la mission pédagogique de ces établissements ; 4° Exercer des responsabilités particulières à caractère administratif, technique, pédagogique ou d'inspection. »

 

Epreuves d'admissibilité

Épreuve n°1 : Rédaction d’un rapport de synthèse à partir d’un dossier faisant appel à des connaissances relatives à la branche professionnelle « présentation et mise en valeur des collections »

Épreuve n° 2 : Oral d’histoire de l’art correspondant au domaine d’activité de la branche professionnelle « présentation et mise en valeur des collections », consistant en un exposé de cinq minutes suivi de questions.

 

 

Epreuves d'admission

Épreuve n°1: Epreuve pratique correspondant au domaine d’activité « présentation et mise en valeur des collections », consistant en la conception ou le commentaire d’un projet de création et des modalités de sa mise en œuvre, faisant appel à de hautes compétences techniques et artistiques.

 

 

Informations générales

Catégorie :

Conditions d'inscription :

B

BAC

Rattachement :

Dernière ouverture :

Ministère de la culture - Métiers d'art

2018 (4 postes externes | 2 poste internes)

 

 

 

 

Définition du Ministère de la Culture :

Les techniciens d'art participent à la conservation, à l'enrichissement et à la mise en valeur du patrimoine mobilier, monumental et ornemental ainsi que des collections des musées par la mise en œuvre de techniques spécifiques dont ils assurent la transmission. Ils peuvent se voir confier des responsabilités particulières de coordination d'équipe et de formation.

 

Epreuves d'admissibilité

Épreuve n°1 : Une épreuve écrite relative aux techniques du métier ou de la spécialité. Cette épreuve de contrôle des connaissances consiste, à partir d'un dossier technique, en l'élaboration d'une note sur un sujet se rapportant au métier ou à la spécialité, qui servira de support à l'épreuve pratique (analyse, établissement d'un programme de travail, organisation)

Épreuve n° 2 : une interrogation sur un programme d'histoire de l'art, lié au métier, à partir d'un sujet déterminé par le jury.L'entretien débute par un exposé du candidat sur le sujet d'une durée de dix minutes au plus, suivi de questions posées par le jury et d'un échange libre avec ce dernier. Une interrogation sur les techniques du métier, à partir d'un sujet déterminé par le jury.L'entretien débute par un exposé du candidat sur le sujet d'une durée de dix minutes au plus, suivi de questions posées par le jury et d'un échange libre avec ce dernier.

 

 

Epreuves d'admission

Épreuve : Réparation et réalisation d’un montage d’œuvre et/ou de documents en vitrine ou sur cimaise.

 

 

Informations générales

Catégorie :

Conditions d'inscription :

A

BAC +2

Rattachement :

Dernière ouverture :

Ministère de l'ESR - Filières ITRF ou CNRS

2021 (1 poste interne)

 

 

 

 

Définition :

L'assistant de collections muséales contribue tout ou partie aux activités de valorisation, traitement matériel, conservation et de gestion des collections scientifiques, et procède à l'information du public

 

Epreuves d'admissibilité

Épreuve : Epreuve écrite qui consiste :

- soit en la rédaction, à partir d'un dossier technique sur un sujet relevant de l'emploi type correspondant à l'emploi à pourvoir, d'une note comportant l'analyse du problème posé et la présentation argumentée des propositions formulées en réponse à celui-ci,

- soit dans le traitement de questions et la résolution de cas pratiques et d'exercices relevant de l'emploi type correspondant à l'emploi à pourvoir.

 

 

Epreuves d'admission

Épreuve : Entretien qui débute par un exposé du candidat sur son parcours et son expérience professionnelle, le jury dispose du formulaire “ curriculum vitae et lettre de motivation ” rédigé par le candidat lors de son inscription. Cet entretien doit permettre d'évaluer les qualités de réflexion et les connaissances des candidats ainsi que leur aptitude à exercer les fonctions postulées. Sa durée est fixée à trente minutes dont cinq minutes au maximum pour l'exposé du candidat. Selon l'emploi type, le jury d'admission peut prévoir que cette épreuve comporte, en plus de l'audition, l'exécution d'un travail pratique réalisé par le candidat en présence du jury.

 

 

Les concours de la fonction publique territoriale

Il existe 4 concours de la fonction publique territoriale permettant d'exercer des mission de régie des oeuvres.

Attaché.e territorial.e de conservation du patrimoine - spécialité Musées

 

Informations générales

Catégorie :

Conditions d'inscription :

A

BAC +3

Rattachement :

Dernière ouverture :

Collectivités territoriales

2018

 

 

 

 

Définition :

Les attachés territoriaux de conservation participent à la constitution, l'organisation, la conservation, l'enrichissement, l'évaluation et l'exploitation du patrimoine d'une collectivité territoriale ou d'un établissement public. Ils contribuent à faire connaître ce patrimoine. Ils peuvent être nommés aux emplois de direction des services communaux ou régionaux d'archives, des services d'archéologie ou des établissements contrôlés assurant les missions précitées. Dans les services ou établissements dirigés par un conservateur du patrimoine, les attachés de conservation ont vocation à remplir les fonctions d'adjoint du conservateur du patrimoine.

 

 Epreuves d'admissibilité

Épreuve n°1 : Un commentaire portant sur un sujet d'ordre général relatif aux civilisations européennes pour les spécialités Archéologie, Archives, Inventaire, Musées ou sur un sujet d’ordre général relatif à la culture scientifique, technique et naturelle pour la spécialité Patrimoine scientifique, technique et naturel.

Épreuve n°2 : Une note de synthèse à partir d'un dossier composé de documents à caractère scientifique dans le champ patrimonial concerné, selon la spécialité du candidat choisie au moment de l'inscription au concours (Archéologie ou Archives ou Inventaire ou Musées ou Patrimoine scientifique, technique et naturel)Un commentaire portant sur un sujet d'ordre général relatif aux civilisations européennes pour les spécialités Archéologie, Archives, Inventaire, Musées ou sur un sujet d’ordre général relatif à la culture scientifique, technique et naturelle pour la spécialité Patrimoine scientifique, technique et naturel.

Épreuve n°3 : Une composition sur un sujet portant au choix du candidat, exprimé au moment de l'inscription, sur l'une des spécialités suivantes : Archéologie, Archives, Inventaire, Musées ou Patrimoine scientifique, technique et naturel.

 

 

 

Epreuves d'admission

Épreuve n°1 : Une conversation avec le jury débutant par le commentaire d'un texte à caractère culturel pour les spécialités Archéologie, Archives, Inventaire, Musées ou d’un texte à caractère scientifique et technique pour la spécialité Patrimoine scientifique, technique et naturel.Un commentaire portant sur un sujet d'ordre général relatif aux civilisations européennes pour les spécialités Archéologie, Archives, Inventaire, Musées ou sur un sujet d’ordre général relatif à la culture scientifique, technique et naturelle pour la spécialité Patrimoine scientifique, technique et naturel.

Épreuve n°2 : Une interrogation orale portant au choix du candidat, exprimé au moment de l'inscription, sur l'une des options suivantes : (conservation, médiation culturelle, histoire des institutions de la France , conservation scientifique et technique)

Épreuve n°3 :

Une épreuve orale de langue comportant la traduction :

- soit, sans dictionnaire, d'un texte dans l'une des langues étrangères suivantes au choix du candidat : allemand, anglais, italien, espagnol, grec, portugais, néerlandais, russe ou arabe moderne ;

- soit, avec dictionnaire, d'un texte dans l'une des langues anciennes suivantes au choix du candidat : latin ou grec, suivie d'une conversation.

Assistant.e territorial.e de conservation du patrimoine et des bibliothèques - spécialité Musées

 

Informations générales

Catégorie :

Conditions d'inscription :

B

BAC

Rattachement :

Dernière ouverture :

Collectivités territoriales

2021 (25 postes externes | 27 postes  internes)

 

 

 

 

Définition :

Les assistants territoriaux de conservation contribuent chacun au développement d’actions culturelles et éducatives. Ils participent, sous l’autorité d’un supérieur hiérarchique, aux responsabilités dans le traitement, la mise en valeur, la conservation des collections et la recherche documentaire. Ils peuvent être chargés du contrôle et de l’encadrement des équipes. Lorsqu’ils sont affectés dans les bibliothèques, ils participent à la promotion de la lecture publique, participent à la constitution, l'organisation, la conservation, l'enrichissement, l'évaluation et l'exploitation du patrimoine d'une collectivité territoriale ou d'un établissement public. Ils contribuent à faire connaître ce patrimoine. Ils peuvent être nommés aux emplois de direction des services communaux ou régionaux d'archives, des services d'archéologie ou des établissements contrôlés assurant les missions précitées. Dans les services ou établissements dirigés par un conservateur du patrimoine, les attachés de conservation ont vocation à remplir les fonctions d'adjoint du conservateur du patrimoine.

 

 Epreuves d'admissibilité

Épreuve n°1 : La rédaction d'une note à l'aide des  éléments  d'un  dossier  portant sur  la  spécialité  choisie  par  le candidat au moment de l'inscription.

Épreuve n°2 : Un questionnaire de trois à cinq questions  destinées  à  vérifier  les connaissances du candidat dans la spécialité  choisie  au  moment  de l'inscription.

Épreuve n°3 : Une composition sur un sujet portant au choix du candidat, exprimé au moment de l'inscription, sur l'une des spécialités suivantes : Archéologie, Archives, Inventaire, Musées ou Patrimoine scientifique, technique et naturel.

 

 

 

Epreuves d'admission

Épreuve : Un  entretien  ayant  pour  point  de départ un exposé du candidat sur sa formation    et    son    projet professionnel  permettant  au  jury d'apprécier  ses  motivations  et  son aptitude  à  exercer  les  missions dévolues  aux  membres  du  cadre d'emplois,  notamment  dans  la spécialité choisie par le candidat. (durée   de   l'entretien   :   vingt minutes, dont cinq minutes au plus d'exposé)

Assistant.e territorial.e de conservation du patrimoine et des bibliothèques principal.e - spécialité Musées

 

Informations générales

Catégorie :

Conditions d'inscription :

B

BAC

Rattachement :

Dernière ouverture :

Collectivités territoriales

 

 

 

 

 

Définition :

Les titulaires des grades d'assistant de conservation principal ont vocation à occuper des emplois, relevant des leur spécialité, correspondant à un niveau particulier d'expertise. Ils participent à la conception, au développement et à la mise en œuvre des projets culturels du service ou de l'établissement. Ils peuvent diriger des services ou des établissements lorsque la direction de ces derniers par un agent de catégorie A n'apparaît pas nécessaire. Dans les services ou établissements dirigés par des personnels de catégorie A, ils ont vocation à être adjoints au responsable du service ou de l'établissement et à participer à des activités de coordination.

 

 Epreuves d'admissibilité

Épreuve : Rédaction d’une note à l’aide des éléments d’un dossier portant sur la spécialité choisie par le candidat au moment de l’inscription.

 

 

 

 

Epreuves d'admission

Épreuve : Un entretien ayant pour point de départ un exposé du candidat sur sa formation et son projet professionnel permettant au jury d’apprécier ses connaissances dans la spécialité choisie, ses motivations et son aptitude à exercer les missions dévolues aux membres du cadre d’emplois.

Informations générales

Catégorie :

Conditions d'inscription :

B

BAC

Rattachement :

Dernière ouverture :

Collectivités territoriales - filière technique

2016

 

 

 

 

Définition :

Les membres du cadre d'emplois des techniciens territoriaux sont chargés, sous l'autorité d'un supérieur hiérarchique, de la conduite des chantiers. Ils assurent l'encadrement des équipes et contrôlent les travaux confiés aux entreprises. Ils peuvent également exercer des missions d'études et de projets et être associés à des travaux de programmation.Ils peuvent être investis de fonctions d'encadrement de personnels ou de gestion de service ou d'une partie de services dont l'importance.

 

 

 Epreuves d'admissibilité

Épreuve : Réponses à des questions techniques à partir d’un dossier portant sur la spécialité au titre de laquelle le candidat concourt.

 

 

 

 

Epreuves d'admission

Épreuve : Un entretien ayant pour point de départ un exposé du candidat sur sa formation et son projet professionnel permettant au jury d'apprécier ses motivations et son aptitude à exercer les missions dévolues au cadre d'emplois, notamment dans la spécialité choisie par le candidat.